Menu

Patrimoine Religieux

 La Chapelle de Haute Foy

 

Sanctuaire modeste mais assez fréquenté, dédié à Notre Dame situé sur une petite colline à 1,5 klms du bourg sur la route de La Plaine.

On ignore l'origine du culte de la Vierge mais plusieurs hypothèses sont plausibles :

- Christianisation d'un Sanctuaire païen à une époque pendant laquelle l'Église avait tendance à "baptiser" les lieux de culte païen.

- Ce qui est certain, c'est que vers l'an 1100 en venant y fonder le Prieuré Saint Paul, les moines d'Orvault ont constaté un culte de la Vierge sur la colline.

Donc culte antérieur à 1100... Par ailleurs, comme la première évangélisation remonte à 350-400 environ, on peut dire que cette dévotion pourrait très bien remonter à cette époque, donc entre 400 et 1100 ce qui n'est pas très précis en réalité!

 

Chapelle de Haute-FoyChapelle de Haute-Foy

 La Chapelle de Haute Foy

 

La Légende de la Chapelle de Haute Foy.

Un berger constate qu'un boeuf ne mange pas, mais se porte à merveille, se contentant de lécher une pierre.

Le berger aurait soulevé cette pierre et découvert la statue!

Belle légende, mais pas très originale puisqu'on la retrouve à Beauchesne, Les Gardes, et sans doute bien d'autres lieux de pèlerinage.

 

L'origine réelle de la statue.

Cette statue qui trône au-dessus du Maître-Autel aurait été commandée par les moines, et exécutée par un artisan (disons plutôt par une artiste locale), et daterait du 14e-15e siècle environ.

 

La Vierge de la ChapelleLa Vierge de la Chapelle de Haute-Foy

 

Les vitraux.

La chapelle possède deux vitraux consacrés aux guerres de Vendée qui datent de 1957.

On les doit aux ateliers Barthe-Bordereau.

Au bas du premier, on peut lire : "En 1795 Massicot, chef de quartier à St Paul et quelques chasseurs de Stofflet endurcis par la guerre menacent l'abbé Bouchet qui leur a rappelé certaines règles de morale chrétienne".

Au bas du second, on peut lire : "Mère ton fils a pardonné, apprends-moi à l'imiter". Jean Bénard capitaine de la paroisse de St Paul et le garde-française Essioux montrent à la Rochejaquelein, Stofflet et leurs soldats le martyre de notre région. 1793-1794".

 

Vitraux de la ChapelleVitraux de la Chapelle

Détails des vitraux de La Chapelle

 

Les pèlerinages.

Les 15 Août et 8 septembre de chaque année.

 

Croix du Gros chêne Croix du Gros chêne

 


publié le 12/03/2016

L'Église

 

L' Église actuelle date de 1830-1840, l'ancienne Église (du XIIè siècle) ayant été détruite pendant la Révolution de 1789, comme la plupart des Églises de la région.

Le clocher de style classique date de 1870.

 

L'église de Saint PaulL'Eglise de Saint paul du Bois

 

L'Église présente une jolie voûte arrondie, un grand choeur; et une absence de piliers qui auraient masqué la vue de l'autel, avantage incontestable pour les diverses célébrations.

 


publié le 12/03/2016

À voir également :

 

- Le Podium et sa grande croix composée de 149 petits cercles de fer haute de 11m45 et édifiée par un artisan local.

- Le Chemin de Croix que l'on gravit le Vendredi-Saint à 15h00, sans oublier le magasin d'articles religieux.

 


publié le 10/12/2013